Qualité, sécurité et développement durable

L'engagement des professionnels du Centre Hospitalier Jos Jullien de Joyeuse dans la qualité et la sécurité des soins est quotidien et continu. 

Cet engagement fait l’objet d’une évaluation externe régulière pour l’ensemble de ses activités.

  • Certification HAS

    La certification, mise en œuvre par la Haute Autorité de Santé (HAS) est une procédure d’évaluation externe obligatoire pour l’ensemble des établissements de santé publics et privés.

    Sur la base d’un référentiel élaboré par la Haute Autorité de Santé, la certification des établissements de santé permet :

    • d’évaluer les pratiques professionnelles et de promouvoir la mise en place d’un système d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ;
    • d’atteindre un niveau de qualité sur des critères jugés essentiels;
    • de mesurer le niveau de qualité sur des éléments particuliers ;
    • de répondre à une attente des pouvoirs publics et des usagers.

    Organisée selon un cycle de 4 ans incluant autoévaluation, visite, rapport, suivi, la visite de certification est conduite par des experts-visiteurs, professionnels de santé.

    La Haute Autorité de Santé a certifié le Centre Hospitalier Jos Jullien de Joyeuse pour la troisième fois en 2012. Les résultats sont consultables sur le site public de la HAS http://www.scopesante.fr

  • Évaluation Interne et externe

    Conformément à la réglementation tous les établissements et services sociaux et médico-sociaux, ont l’obligation de procéder à l'évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu'ils délivrent par un organisme extérieur habilité par l’Agence Nationale de l’Evaluation et de la Qualité des Services Sociaux et Médico-sociaux. (ANESM).

    Cette démarche se traduit par  une Auto-évaluation ou Evaluation Interne tous les 5 ans avec transmission des résultats aux autorités de tarification  et une Evaluation Externe tous les 7 ans qui conditionne le renouvellement de l'autorisation de fonctionnement de l'établissement.

    Le centre hospitalier Jos Jullien de Joyeuse a réalisé pour son secteur d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), une évaluation interne en 2014 et une Evaluation externe en mai 2014.

    EHPAD a obtenu un résultat global de 95%, sans préconisation mais avec invitation à poursuivre la dynamique engagée.

  • Hygiène hospitalière

    Politique de lutte contre les infections nosocomiales :

    La direction s’est engagé à suivre et soutenir la politique de lutte contre les infections nosocomiales.

    La politique de lutte contre les infections nosocomiales tient compte des objectifs de l’établissement présentés dans le projet d’établissement et le projet médical.

    Le Centre Hospitalier de Chambonas disposait d’un CLIN (comité de lutte contre les infections nosocomiales) créé en 2006, devenu en 2013, depuis la loi HPST, une sous-commission de la CME (Commission Médicale d’Etablissement).

    Le programme annuel de la LIN (lutte contre les infections nosocomiales) est élaboré par la CME en collaboration avec la CSIRMT (Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation, et Médico Technique).

    Politique de maîtrise du risque infectieux :

    Le président de la CME (commission médicale d'établissement) conjointement avec l’infirmière hygiéniste et les membres de la CME établissent la politique de maîtrise du risque infectieux, en fixe les objectifs et le calendrier de mise en œuvre.

    Un réseau de correspondants « hygiène » met en place la politique de gestion des risques infectieux, définie par la CME.

    L’établissement bénéficie d’un poste mutualisé d’infirmière hygiéniste, et d'un poste de praticien en hygiène hospitalièreau sein du Groupement de Coopération Sanitaire des Hôpitaux et Etablissements Locaux de Proximité d’Ardèche Méridionale.

    Le pharmacien de l’établissement est également engagé dans la maîtrise du risque infectieux en tant que responsable du management de la prise en charge médicamenteuse.

  • INTERCLUD

    Le Comité de Lutte contre la douleur (CLUD) est une sous-commission de la Commission Médicale

    L’InterCLUD est le regroupement de plusieurs établissements (CH Jos Jullien, CH Léopold Ollier, Folcheran, Ehpad Valgorge). Il est constitué de différents professionnels (Médecin, infirmières, aides-soignants, cadre de santé…) de chaque établissement qui ensemble œuvre à l’amélioration de la qualité de la prise en compte de la douleur et la souffrance.

    Cette démarche s’inscrit dans le projet d’établissement, elle aide à la définition, à la promotion et à la mise en œuvre d'une politique de soins cohérente en matière de lutte contre la douleur.

    Les missions de l’interCLUD au sein de L’hôpital Jos Jullien sont donc assurées conformément :

    • à la Loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé qui introduit l'article L. 1110-5 du code de la santé publique réaffirmant le caractère obligatoire de la prise en charge de la douleur des patients selon les termes suivants : "Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et soulagée" ;
    • à l'article L. 1112-4 du code de la santé publique qui précise que la prise en charge de la douleur est une obligation pour tous les établissements de santé, quel que soit leur statut, public ou privé, et surtout quelles que soient l'unité et la structure de soins dans laquelle les patients sont accueillis ;
    • aux plans de lutte contre la douleur établis par le ministère de la santé préconisant depuis le 2ème plan quadriennal 2002-2005 l'instauration d'un CLUD dans chaque établissement ;
    • au critère 12-a référence 12, partie 1, chapitre 2 "Prise en charge de la douleur" de la 3ème procédure de certification des établissements de santé stipulant que les objectifs sont favoriser le développement d'une formation qui permet aux professionnels de faire face au quotidien à la douleur des patients, d'inciter l'établissement à s'inscrire dans des réseaux d'échanges pour améliorer la prise en charge de la douleur tout au long du parcours du patient, de favoriser l'amélioration de la prise en charge de la douleur aiguë et/ou chronique, physique et/ou morale en veillant notamment à repérer les patients présentant une douleur, mettre les protocoles à disposition des équipes de soins, améliorer la mise à disposition des outils d'évaluation et rendre effective l'utilisation des différents outils ;
    • aux recommandations de bonne pratique en vigueur.

  • Comité éthique

    Le comité éthique a été crée en 2016, en collaboration étroite avec le CH d'Aubenas.

    Il regroupe les établissements de Chambonas, Joyeuse et Valgorge, et reste ouvert à tout établissement souhaitant contribuer aux débats.

    Il est présidé par le médecin, président de la CME de Joyeuse.

    Il se réunit réguliérement pour échanger et débattre autour de thémes généraux ou de cas particuliers.

    Il peut être saisi par tous les membres du personnel.

    Il fait des propositions en accord avec les principes éthiques, les principes que sont les principes d'humanité, de bienfaisance/non malfaisance, de proportionalité.

  • L’Equipe Mobile Douleur et Soins Palliatifs (EMDSP)

    L’équipe mobile douleur et soins palliatifs (EMDSP) est une équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières, psychologue,…) rattaché au Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale. Elle intervient sur le CH Jos Jullien de manière transversale à la demande des services pour conseils et soutien, face à des situations cliniques complexes pour des soins visant à soulager la douleur ou pour des maladies évolutives ou terminales.

    L’EMDSP a pour missions :

    • Conseils thérapeutiques (douleur, soins de support, soins palliatifs)
    • Concertation et aide à la décision lors de situations éthiques difficiles
    • Accompagnement patients et familles.

  • Equipe mobile de gériatrie

    L’équipe mobile gériatrique (EMG) est une équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières et autres professionnels de l’équipe paramédicale) rattaché au Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale intervenant auprès de patient fragile âgé de plus de 75 ans .

    Elle intervient sur le CH Jos Jullien de manière transversale à la demande des services pour conseils et soutien, face à des situations cliniques complexes tel que :

    • Une poly pathologie
    • Des troubles cognitifs
    • Des troubles du comportement
    • Des troubles de la marche et de l’équilibre
    • Une perte d’autonomie
    • Des troubles nutritionnels
    • Une fragilité médico- sociale

  • Le développement durable

    L’établissement s'est engagé.

    Politique de Développement Durable intégrée au Projet d’Etablissement.

    Objectifs stratégiques et actions d’amélioration

    Axe économique

    1. Achats responsables, adaptés aux besoins, économes des ressources naturelles et respectant l'environnement.

    2. Maîtrise et réduction des consommations en énergie et en eau.

    3. Limitation et tri raisonné des déchets

    Axe environnemental

    4. Projets de construction et d'aménagement à haute qualité environnementale.

    5. Achat de véhicule électriques et formation à la bonne conduite

    6. Sensibilisation des employés aux comportements éco-responsables

    Axe sociétale et social

    7. Promotion d'une meilleure santé publique en collaboration avec les acteurs locaux

    8. Respect de l’équité social et promotion du bien vivre au travail

    9. Soutien des fournisseurs locaux (fruits et légumes de saison)

    Groupe de travail à former, garant de la mise en œuvre du programme.